2010 Octobre

Plutonium nitricum: j'avais une idée avec de l'acide chlorydrique et du zinc de faire une bombe

de Marie Luc Fayeton

bombsB. Laden (nous l’appellerons ainsi!) est né en 81. Je le rencontre en août 2000 de passage chez sa tante homéopathe qui me demande de le voir parce qu’il ne tient pas un travail: au début, il manifeste une intelligence supérieure, il semble très clair dans son projet professionnel, très mûr, très stable, ce qui enthousiasme le patron, mais bientôt on le fiche à la porte comme incapable et insolent.

- Incapable d’obéir, de dépendre de quelqu’un.

- Refus de toute autorité.

- Incapable de maîtriser ses passions.

Il a toujours pris des colères à tout casser. Il a mis 3 fois le feu aux rideaux et à la moquette, dès qu’il a pu atteindre les allumettes.

Incapacité de faire un effort:

« D’un seul coup, alors que je suis en pleine forme, on me demande de fournir un  effort, et alors gros coup de blues, baisse de la TA, et il n’y a plus rien de possible. »

Et pourtant grosse force musculaire:

« Au bras de fer, personne ne m’a jamais vaincu. »

« Ca ne me dérange pas de passer 10h à travailler sur mon moteur mais quand je travaille pour quelqu’un d’autre, j’ai des bouffées de chaleur, je n’ai plus de force, rien que de réfléchir à ça, j’ai chaud. »

fireDestruction, bombe, terrorisme:

« J’ai dit à mon père: ‘tout ce que tu as construit en 50 ans, je peux le détruire, en une seconde, toi, ta femme, ta maison, ton jardin, tout. Tape-moi, je te promets, je vais tout brûler’. »

« J’ai dit à X qui ne voulait pas me rendre mes sous: ‘je mets le feu à ta voiture’. Quand un mec me doit de l’argent, je lui dis: ‘je te ferai péter la tête’. L’argent je l’ai tout de suite. »

« Quand je m’énerve, je mets tout dans le feu. C’est pas le feu, c’est l’explosion, je vais chercher 25 litres d’essence compressée, je mets une allumette; tu mets ça dans le sous-sol, c’est hyper puissant, ça fait exploser la maison. Tu tiens le bidon avec du scotch, tu mets un  trou dans le bouchon pour y enfoncer une clope, tu l’allumes, BOUM. »

« J’avais une idée avec de l’acide chlorhydrique et du  zinc de faire une bombe dans une cocotte minute sous pression. Tu scotches tout ça. Tu attends 24h. »

« Ça m’est arrivé  plusieurs fois de me voir terroriste, que mon métier soit de poser des bombes. »

Il parle souvent de  bombes qu’il ferait exploser à côté d’une centrale nucléaire, qui elle-même exploserait, ce qui toucherait la centrale d’à côté, etc.

Drogue:

« Depuis l’âge de16 ans je fume du shit. »

Lumière:

Cauchemars

1: Une pièce sans issue où tout était danger. Une seule façon d’en sortir: passer dans un bac phosphorescent pour subir une transformation robotique, et moi, ça n’a pas marché. Il y a des espèces d’hommes transformés dans ce bac. Il y a un « boss » dans ce truc, et moi, je ne veux pas en entendre parler. C’est comme ça dans ma vie. A la fin du rêve, je comprends qu’il faut que je plonge les bras dans le bac, mais chez moi ça ne sert à rien, ça redevient normal.

2: Il fallait que j’aspire ce même produit phosphorescent dans un but de défonce, c’était de la drogue.

Analyse:

Il y a une résistance à subir une évolution par le pouvoir d’une lumière extérieure, d’où l’impossibilité de recevoir conseils et ordres d’un père ou d’un patron. Lorsqu’on associe cette résistance au thème de la bombe, de la force violente, au détriment de l’intelligence, Plutonium paraît évident. Encore faut-il avoir lu la pathogénèse!

Prescription: Plutonium nitricum 1M

Quelques mois plus tard, sa tante me dit qu’il a été métamorphosé par le remède; il a trouvé un travail, ça va bien.

Quand il a été de nouveau nerveux, on m’a demandé d’envoyer une dose et à chaque fois, il a retrouvé l’équilibre; c’est arrivé 3 fois en deux ans. On ne m’en a plus reparlé depuis la dernière fois, en avril 2002.

Photos: Wikimedia Commons
Category: Nature; Camp fire by Marcus Obal

 

Catégories: Cas
Mots clés: destruction, bombe, terrorisme, résistance à évoluer, refus de toute autorité, coléreux, violent
Remèdes: Plutonium nitricum

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.