2011 Janvier

Panorama: réalité ou fiction?

de Jean Lacombe

Voici la synthèse d’une série d’échanges que nous pourrions retrouver prochainement sur Wikileaks concernant le lien existant entre l’industrie pharmaceutique et médicale mondiale et certains gouvernements à propos de l’homéopathie.

L’enseignement et la pratique de l’homéopathie dans le monde représenteraient un sérieux danger pour les raisons suivantes :

Les 200 dernières années démontrent clairement que l’homéopathie peut guérir un nombre plus élevé de maladies que la médecine conventionnelle.  Les succès incroyables de l’homéopathie lors de plusieurs épidémies (grippe, choléra, dysenterie), ajoutés à la récurrence des succès qui sont aujourd’hui enregistrés par les médecins et les thérapeutes qui la pratiquent dans plus de 50 pays à travers le monde, en font une médecine de plus en plus populaire.

Outre les succès thérapeutiques enregistrés, deux autres éléments sont estimés problématiques pour les représentants de l’industrie pharmaceutique et médicale mondiale :

arnicaA. L’homéopathie est clairement une médecine totalement « naturelle » et sans effets secondaires et les remèdes homéopathiques sont fabriqués à partir de produits connus (des règnes végétal, minéral et animal), contrairement aux produits pharmaceutiques dont la composition chimique n’est pas sans danger et effets secondaires. Or, dans un monde où un nombre de plus en plus élevé de patients se méfient des remèdes chimiques, l’homéopathie prend une place de plus en plus importante

B. Le coût des remèdes homéopathiques est, comparativement à celui des produits pharmaceutiques, ridiculement bas. De nombreux traitements peuvent être réalisés à des coûts de 75% à 95% moins élevés que ceux engagés par la médecine conventionnelle.

C. De plus, et c’est là un autre facteur qui met en péril tout le système médical actuel, les traitements homéopathiques n’entraînent aucune dépendance et, contrairement aux traitements médicaux actuels qui ne peuvent viser qu’à « soulager » les problèmes, l’homéopathie a pour objectif de « guérir définitivement » la plupart des maladies auxquelles elle s’attaque.

D. Nous avons également remarqué que du traitement homéopathique résulte souvent un accroissement de la prise en charge des patients par eux-mêmes, c'est-à-dire, en quelque sorte, une « responsabilisation » des individus.

pharmaceuticDonc, si des mesures gouvernementales ne sont pas prises pour contrer l’expansion de l’homéopathie (et de l’ensemble des médecines alternatives apportant des résultats concluants), nous craignons, à moyens termes, des pertes de revenus substantielles de l’industrie pharmaceutique et médicale mondiale ce qui aurait plusieurs conséquences dramatiques, notamment :

a. Une baisse importante des contributions que l’industrie remet aux chaires médicales universitaires dans le monde.

b.  Une réduction des généreuses contributions que l’industrie accorde également dans le monde au soutien des bons gouvernements (qui sont à notre écoute).

En toute discrétion,

L’industrie (qui sait que la réalité…dépasse la fiction!!)

NB : Prenez note des menaces que constituent également cette série de cours d’homéopathie par internet diffusés gratuitement sur le site  www.chquebec.com 

Photos: Wikimedia
Arnica montana field in Scotland; Aroche
No name pharmaceutics; Takkk

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles d'Interhomeopathy.org

Catégories: Général
Mots clés: réalité, fiction, Wikileaks
Remèdes:

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.