2011 Septembre

Neodymium sulphuricum en 10 cas

de Jan Scholten

woman freedom logoDans cet article, je propose de prendre Neodymium sulphuricum comme exemple de prescription pour les Lanthanides. Ce remède est souvent indiqué dans la culture occidentale. Neodymium, par lui-même, est le lanthanide le plus prescrit dans notre cabinet, démontrant le fait que nous vivons dans une culture qui nous demande de faire nos preuves. Les situations sont stressantes, le travail doit être fait rapidement, et nous devons souvent faire face à de nouveaux défis ; faire son travail tranquillement pendant de nombreuses années est devenu rare. Les caractéristiques de « défi » et de « faire ses preuves » sont placés dans l’étape 6, où se trouve Neodymium.

Neodymium sulphuricum est souvent indiqué pour les femmes. Dans notre culture, les femmes ont acquis leur liberté mais beaucoup d’entre elles ont encore à se battre pour cette liberté dans leurs relations affectives. Ce thème est à la base de Neodymium sulphuricum : elles ont à prouver leur autonomie dans leur couple, elles ont à se battre pour leur liberté dans leurs relations. Ce remède est vraiment un remède pour le mouvement de libération des femmes.

Les dix cas suivants offrent des aspects différents de Neodymium sulphuricum. Dans beaucoup d’entre eux, nous verrons apparaître le thème de la femme se battant pour son autonomie et son indépendance dans le mariage et dans les relations amoureuses.

Cas 1
Femme, 40 ans, syndrome prémenstruel
Elle est déprimée et a besoin de soutien pour maintenir sa confiance dans les relations et l’amour. Elle est irritable avec ses enfants avant ses règles. Elle est homéopathe, ayant choisi cette profession pour ses aspects holistiques et individuels. Elle a divorcé car elle se sentait limitée et à l’étroit. Indépendance, liberté, autonomie et pouvoir prendre ses propres décisions sont des aspects très importants pour elle. Il lui est important de connaître son moi profond.

Dans ce cas, nous observons le thème de la lutte (étape 6) pour la liberté et contre les limitations (Lanthanides), dans son mariage (Sulphur). Les thèmes des Lanthanides sont aussi apparents : homéopathe, holistique, individualisme et le besoin d’indépendance et de liberté

Cas 2
Femme, 20ans, diarrhée
Elle a souvent la diarrhée, < par le stress, la choucroute, le poisson et les tomates. Elle a de l’acné sur le visage et le dos. Elle souffre de vaginites (brûlures douloureuses) et d’aménorrhée, < après avoir pris la pilule. Elle aime les aventures et les défis. C’est une artiste, encore étudiante. Elle déteste être forcée ; elle veut suivre son propre chemin. Elle avait un amoureux mais elle a arrêté la relation car il la poussait trop. Elle avait un très bon contact avec son père dont sa mère était jalouse.

Le thème du Lanthanide ici se retrouve dans le désir de suivre son propre chemin et l’aversion a être forcée qui indique Sulphur car il a été provoqué par son amoureux. L’étape 6 apparaît dans le désir pour aventures et défis. La brûlure douloureuse, l’acné et la diarrhée confirment Sulphur. L’aménorrhée après les contraceptifs et le manque d’équilibre hormonal confirment les Lanthanides.

Cas 3
Femme, 30 ans, aménorrhée
Elle souffre d’aménorrhée, <après la prise de contraceptifs, et elle a peur d’être stérile. Elle a eu quelques épisodes d’anorexie et contrôle tout ce qu’elle mange. Elle a peur de devenir obèse et de ne plus plaire. Elle a mal à l’estomac et une digestion bruyante, le < soir et couchée. Elle avait un amoureux mais a arrêté la relation car il devenait trop dépendant d’elle. Elle a peur de s’engager par crainte de perdre sa liberté. Elle est pleine d’appréhensions à l’idée d’avoir une autre relation, craignant qu’à nouveau, ça ne se passe pas bien ; en même temps, elle veut prouver que ça peut se passer bien. Ses parents avaient une relation difficile et elle ressentait leurs tensions.

L’aversion à s’engager et la peur de perdre sa liberté dirigent vers les Lanthanides. Il y a un lien avec amoureux et partenaires qui indique Sulphur. Le désir de prouver que ça peut bien se passer est une indication pour l’étape 6. Les problèmes hormonaux, comme l’aménorrhée dans ce cas, font aussi partie des Lanthanides, tout comme l’anorexie ; le désir de contrôler, une compulsion obsessive.

                                                                     liberty

Cas 4
Homme, 40 ans, arthrite
Il souffre d’arthrite dans les épaules, les poignets, les mains, les métacarpes et les articulations inter-phalangiennes proximales < fatigue, stress, émotion,) <<< après vaccination hépatite B. Il est infirmier et aime travailler de façon indépendante. Quand il était étudiant, il avait besoin de se prouver sa propre valeur. Il aime avoir tout sous son contrôle. Dans sa vie de couple, il a des hauts et des bas ; il se sent souvent blessé et impuissant. Après Neodymium sulphuricum, il voit sa femme sous un nouveau jour, et il est reconnaissant à son égard. Ils passent plusieurs week-ends ensemble, plein d’émotions, de pleurs et de discussions, ce qui finit par clarifier les choses entre eux.

L’étape 6 est évidente dans le désir de se prouver sa propre valeur. Il avait eu trois prescriptions de Neodymium qui avaient été plus palliatives que curatives. Les Lanthanides sont indiqués par l’arthrite, qui dans 70% des cas est d’origine auto-immune, par son désir de travailler indépendamment et de tout garder sous son contrôle. Il m’a fallu pas mal de temps avec ce cas pour trouver le remède approprié. Je lui ai prescrit Neodymium nitricum, oxydatum et fluoratum, Praseodymium fluoratum et Samarium fluoratum ; les effets ne furent que palliatif. Ce n’est que lorsqu’il me parla vraiment de ses problèmes de couple que l’aspect sulphuricum devint évident. Jusqu’alors, il n’avait évoqué ces problèmes que d’une manière banale.

Cas 5
Femme, 30 ans, spondylarthrite ankylosante
Elle a des douleurs dans les hanches, l’articulation sacro-iliaque et les dorsales ; une sensation de crampes, comme si elle était poignardée, comme si elle était épuisée < agrumes, en tournant dans le lit. La spondylarthrite a commencé après un chagrin d’amour ; elle était très amoureuse mais son partenaire ne l’était pas et il avait d’autres liaisons. Elle était restée dans la relation malgré les conseils de ses amis. Elle se sentait coincée, se tenant raide les bras le long du corps ; elle n’exprimait rien, de peur qu’il ne l’aime plus.

La spondylarthrite ankylosante, une maladie auto-immune, est une indication pour les Lanthanides. La maladie s’était déclarée à la suite d’un chagrin d’amour, ce qui indique Sulphur. Sa manière de gérer la situation avait quelque chose de forcé ; même lorsqu’il fut évident qu’il ne l’aimait plus et qu’il avait d’autres liaisons, elle continua quand même la relation. Cette manière « forcée » est un aspect typique de l’étape 6.

Cas 6
Femme, 40 ans, polymyalgie rhumatismale
Elle a des douleurs dans les cuisses, la région lombaire, sur les côtés et dans les bras < en tournant dans le lit et en marchant ; elle ne peut rien faire. Elle a de l’arthrite dans les mains, les métacarpes et les articulations inter-phalangiennes proximales. Elle est fatiguée ; elle se réveille à cinq heures du matin, fatiguée. La fatigue s’est aggravée par excès de travail pendant des années dans le massage thérapeutique. Elle a divorcé à cause de son homosexualité ; elle a voulu prouver, en restant mariée pendant des années, qu’elle était « normale ». Elle voulait être indépendante, avoir son cabinet et être autonome mais elle ne pouvait pas se détendre.

La polymyalgie rhumatismale, une maladie auto-immune, est une indication pour les Lanthanides. Pendant des années, elle a essayé de prouver qu’elle était « normale » en restant mariée. Prouver quelque chose à soi-même appartient à l’étape 6 et le mariage indique Sulphur. Le désir d’être indépendante et autonome est typique des Lanthanides, tout comme son travail dans le massage thérapeutique. Se réveiller à cinq heures convient à Sulphur.

Cas 7
Homme, 25 ans, psoriasis
Il est atteint de psoriasis ; démangeaisons et plaques croûteuses sur les coudes, les oreilles, les sourcils et la tête ; c’est agaçant. Le psoriasis a débuté après un weekend à faire la fête, avec beaucoup d’alcool et de sexe sans protection. Il recherche constamment les défis et se met à l’épreuve. Il est engagé dans des actions pour le bien de tous, créant des associations pour rendre le monde meilleur. Lorsqu’il avait six ans, ses parents déménagèrent et il se senti déraciné. À l’école, il se faisait harceler, jusqu’au jour où il frappa le plus grand de ses agresseurs ; depuis ce jour, il se sent au-dessus de tout. Il aime être considéré sociable et chaleureux, et il aime aider les gens. Ses parents se sont séparés quand il avait treize ans ; les parents étaient seulement restés ensemble pour les enfants.

Il recherche les défis et se met à l’épreuve, ce qui indique l’étape 6. Il est altruiste et agit pour que le monde soit meilleur, une qualité de la série Or et des Lanthanides. Depuis l’âge de six ans, il se sent invulnérable, un thème des Lanthanides, mais il veut être considéré comme sociable et chaleureux, une indication pour Sulphur.    

Cas 8
Femme, 40 ans, colite ulcérative
Elle souffre de colite avec des selles liquides et sanglantes ; < alcool, aliments riches, crème et stress. Elle a aussi des douleurs d’estomac, comme s’il était pressé, ainsi qu’une douleur et lourdeur cardiaque, causée par un mariage stressant. Son mari est jaloux, il la harcèle jusqu’à ce qu’elle craque et se mette à pleurer. Elle a l’impression qu’il veut la mettre dans une cage ou une boîte. Elle doit se battre avec lui pour faire ce qu’elle veut, pour être libre. Enfant, elle avait tendance à faire plaisir à tout le monde – ses parents, ses professeurs – mais elle taquinait sa sœur. Elle est homéopathe et aime avoir des relations profondes avec ses amis et ses collègues. Elle aime aller aux conférences, sortir et passer de bons moments avec ses collègues ; cela satisfait son désir de liberté. Sa plus grande peur est d’être maintenue de force, ce qui provoque les saignements.

De nouveau, nous voyons ici une femme qui se bat contre son mari, pour sa liberté ; une indication pour Neodymium sulphuricum ou plus généralement un Lanthanide sulphuricum. La colite ulcérative est une maladie auto-immune, un aspect des Lanthanides, tout comme le désir pour des contacts profonds. L’aspect de la lutte correspond à l’étape 6. Il pourrait aussi s’agir des étapes 8 ou 12, mais elle est définitivement dans le côté gauche du tableau périodique car elle n’a pas encore atteint son but. Une confirmation pour l’étape 6 est son côté taquin dans l’enfance.

Cas 9
Femme, 45 ans, hépatite C
L’hépatite a commencé après une injection d’antibiotiques. Elle souffre de douleurs hépatiques, déchirements, coupures. Elle a des palpitations et une dilatation de l’atrium gauche. Dans son premier mariage, son mari contrôlait tout ; il était jaloux et ne la laissait pas sortir. Elle se sentait comme un oiseau en cage ; une vraie tragédie. Ils se battaient souvent et une fois, elle lui lança un couteau. Il devint très anxieux et elle n’éprouva plus rien pour lui ; ils se séparèrent. Dans son mariage actuel, c’est elle qui prend toutes les décisions.

Elle se sentait comme dans une cage ; « cage » une indication pour les Lanthanides, « dans son mariage» une indication pour Sulphur. Se battre pour sa liberté correspond à l’étape 6. Les problèmes cardiaques et les palpitations indiquent aussi Sulphur.

Cas 10
Femme, 60 ans, polyarthrite rhumatoïde
Elle souffre de douleurs articulaires : bras, épaules, mains et doigts. La hanche gauche est douloureuse lorsqu’elle marche trop longtemps et le sacro-iliaque,  lorsqu’elle tourne la jambe. Elle a eu beaucoup de relations amoureuses mais dès que les choses commençaient à devenir sérieuses, elle se mettait à résister, même si elle était très amoureuse. Elle détestait l’idée d’être attachée à un homme, pensant qu’elle ne serait pas capable de lui donner ce dont il avait besoin, et qu’elle perdrait sa liberté. Elle déteste recevoir des ordres et s’est souvent audacieusement et intentionnellement dressée contre les autorités. Elle déteste l’hypocrisie et le mensonge.

Elle arrête ses relations dès qu’elles deviennent officielles, par peur de perdre sa liberté. « Pas libre » signale les Lanthanides, « dans une relation » indique Sulphur. Dans ce cas, nous pourrions penser à l’étape 4, car elle arrête ses relations dès qu’elles deviennent officielles ; « officiel » est un concept de l’étape 4 mais bien qu’elle ne veuille pas officialiser ses relations, elle les maintient, ce qui correspond mieux à l’étape 6. L’audace est typique de l’étape 6. Elle s’oppose aux autorités intentionnellement, comme pour prouver son autonomie.  

                                                            freedom

Conclusion
Nous pouvons observer, dans ces cas, plusieurs aspects communs. Le thème des maladies auto-immunes, présent dans tous les cas, indique les Lanthanides : colite ulcérative, polymyalgie rhumatismale, polyarthrite rhumatoïde, psoriasis et spondylarthrite ankylosante.

Le thème de la liberté et de l’autonomie est prédominant dans tous les cas ; c’est un thème essentiel des Lanthanides, il tient une place centrale dans ces cas, c’est le facteur déclenchant.

Le thème du service est aussi prépondérant. Deux personnes sont homéopathes, une autre pratique le massage thérapeutique et un autre crée des associations pour sauver le monde. Cette qualité n’est pas essentielle, elle n’est pas toujours présente, mais elle aide à confirmer le diagnostic. Qu’elle soit exprimée ou non, dépend de l’évolution personnelle du patient. Dans tous les cas, nous pouvons observer des problèmes dans les relations maritales ou amoureuses ; un facteur clé pour Sulphur.

Neuf des dix cas sont des femmes, et je pense que cela est dû plus à notre culture qu’au remède lui-même. Les hommes ont été indépendants depuis longtemps dans notre civilisation. Les femmes, cependant, doivent encore se battre pour obtenir autonomie et indépendance dans leurs relations et dans leur mariage.

Ce qui n’a pas été évoqué dans cet article est le type de personnalité correspondant à Neodymium sulphuricum. Ils possèdent une force intérieure et peuvent donner l’impression d’être très sûrs d’eux-mêmes. Ils ont tendance à cacher leur manque d’assurance derrière une façade audacieuse et une confiance en soi excessive. Les Lanthanides, en général, ont un côté androgyne, qui donne aux femmes une apparence un peu masculine. Ils ont aussi tendance à paraître plus jeunes que leur âge. 

Photos: Wikimedia Commons
Liberté; valeriecharoux.unblog.fr
Only if we want to: valeriecharoux.unblog.fr      

Catégories: Remèdes
Mots clés: maladies auto-immune, liberté, autonomie, service, problèmes relationnels
Remèdes: Neodymium sulphuricum

partager avec un ami

Posts: 2
Comment
Re:
Reply #2 on : Thu October 06, 2011, 15:07:59
Il est quelque peu surprenant qu’un homéopathe ne puisse pas reconnaître les symptômes dans les cas présentés ; les symptômes sont nombreux, même du point de vue de Boenninghausen. Je peux simplement ajouter que les présentations ont été faites de telle manière qu’elles offrent un maximum de symptômes dans un format restreint.

La magie est une opinion personnelle : ce qui n’est pas compris est considéré comme magique, alors que ce qui est compris est considéré comme allant de soi. La plupart des gens considère l’homéopathie comme n’étant que de la magie. C’est dommage pour vos patients que vous ne soyiez pas ouvert à la prescription des Lanthanides.

Pour ce qui est des suivis, un court article paru dans la version anglaise d'octobre, explique le pourquoi de leur absence.

Posts: 2
Comment
Neodymium sulphuricum
Reply #1 on : Fri September 23, 2011, 16:39:47
Bonjour
Au risque de paraître impoli, je tiens à dire que la lecture de cet article me laisse pantois. Les cas me semblent fort peu caractérisés (où sont les symptômes? quel est le suivi? comment le tableau a t il évolué?).
Chaque prescription semble présenter quelque chose de magique: hop on donne le "bon" remède et le patient est guéri.
Tout me semble ici très vague et fort peu rigoureux.
Je ne suis pas prêt de prescrire des lanthanides :-)
Merci

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.