2011 Septembre

Lanthanum oxydatum: une affaire de chromosomes

de Marie Luc Fayeton

Benjamin, né en 92, vu la première fois en juin 2008. Diagnostic : « trisomie partielle », mais il n’en a pas le faciès. En institution avec des trisomiques. Cryptorchidie. Il a eu des gonadotrophines. Cypho-scoliose. Apnée du sommeil. Asymétrie faciale : le côté gauche est nettement plus étroit. Allergie. Caryotype : un fragment surnuméraire des 3,8,21. Détection d’un fragment du 14.

Il manque de confiance en lui : « J’sais pas faire, vient m’aider, j’peux pas faire tout seul. » Très fatigable, il s’allonge sur le canapé et dort 12h par jour. Il aime rendre service, aider quelqu’un à pousser son chariot au supermarché. Il achète des bonbons pour les donner. À la maison, il n’aide pas, il refuse les contraintes. Il a des colères terribles ; celui qui le contrarie, il veut le tuer. Tout ce qui est nul, il le traite de chromosome. Quand quelque chose se passe mal, il dit : « trisomique, mongolien ». Il se sent responsable de tout ce qui va mal. Il a un vocabulaire précis mais n’arrive pas à apprendre  à lire. Au milieu des autres handicapés, il se met à part. il ne va pas à leur table, il cherche une place avec les jeunes normaux. Il sent les gens qui ont peur de lui, qui ont du mal à l’accepter, il devient alors agité. Il devine facilement ce que les gens pensent ; si les gens ont peur, il va faire le débile. Il trouve le mot exact qu’on cherche. Il est très en colère contre son père : « quand il a coupé le cordon, il m’a cassé un chromosome. »

Il a eu Verbascum (pas de confiance en lui ni en l’aide des autres), puis Androchtonus (dictatorial, veut tuer l’opposant, clairvoyant, veut le pouvoir), plusieurs fois. Après Androchtonos, il commence à lire. Il ne se ronge plus les ongles et son humeur est plus régulière. Il est plus positif, plus gai. Il n’aime pas les ordres. Son premier réflexe, c’est de dire non. Il veut avoir le pouvoir. Les testicules sont bien descendus.

 Le 19/05/09

La maman dit : « Il demandait de l’autonomie, maintenant, il la prend en respectant les consignes. »

Benjamin dit : « J’arriverai à lire. Ils disaient que je n’y arriverai pas. Je lirai les livres pour les grands. »

A cause du côté taquin, conduite absurde, dictatorial, précipité, fatigué, je donne Alloxanum.

millstonesLe 31/07/09

Refus des tâches s’il ne l’a pas décidé. Il refuse qu’on lui montre, au contraire, il renverse la position : « je vais te montrer. » Il a pris une colère qui a duré deux heures. Impossible de le raisonner, ça prend des proportions gigantesques. Il voulait tuer le contrariant.

On prépare son baptême.

« Docteur, est-ce que vous aimez Dieu ?»

- Oui

- « Moi, j’aime Dieu.  Dieu est comme un père pour moi. Docteur, comment je peux enlever le mal de mon cœur ? »

- Qu’est-ce que ce mal ?

« La colère, Comment je peux enlever le chromosome ? »

Il se dessine sous la forme d’un bonhomme traînant un gros boulet. Il n’a pas le sens de l’heure. Il a un rendez-vous à 18h, il part à 18h.

Sur les symptômes chromosomes pas connectés, assembler les mots, la famille, culpabilité marquée, flatteur, je donne Thuja qui l’apaise quelques jours.

Le 22/09/10

Il progresse. Il sort de l’enfance. Il commence à serrer la main plutôt que de faire la bise. Il va chez le kiné tout seul en bus, il adore cette indépendance, il est même débrouillard. Il a décidé de prendre le bus pour faire les courses de sa grand-mère, il connaît les stands du marché.

Il aime beaucoup écrire. Il s’ennuie souvent.

Il a encore dit à ses parents : « C’est votre faute si je suis comme ça, c’est le chromosome. »

Jan Scholten dit : « Les Lanthanides  veulent découvrir ce qu’ils ont hérité de leurs parents ou d’autres personnes et ce qui leur appartient vraiment, qui est vraiment eux... Ils souffrent de découvrir une partie sombre en eux-mêmes. Ils sont submergés par leur côté négatif. »

Benjamin a hérité d’un mauvais chromosome et est en colère, il ne pense qu’à ça..

Je repense à mon hypothèse de Lanthanum : il a refusé que son être soit causé par quelque chose qui vient d’ailleurs que lui, hérité d’ailleurs. Il a envié l’être subsistant par soi.

Cela ajouté à son goût de l’indépendance et son intérêt pour la spiritualité me font prescrire :

Prescription : Lanthanum oxydatum XM (le seul lanthanum à ma disposition).

Le 08/12/10

Il tient à une consultation tout seul « un peu intime ». Il s’explique très bien : « Franchement, je plane, je perds mon portefeuille, le portable de maman. » Il m’entend téléphoner à un monsieur en difficultés matrimoniales, il commente : « c’est pénible les femmes, c’est compliqué les couples. Mon oncle et ma tante se disent des gros mots. »

La maman dit : « il est bien  tonique, plus dynamique, moins somnolent, moins coléreux, moins opposé, Son premier réflexe, c’est non, mais il est capable de revenir, ça n’explose pas. »

Prescription : Lanthanum Oxydatum 12000

Le 02/02/11

Pour la première fois il n’est pas venu embêter ma secrétaire dans son bureau pendant l’attente de son tour. Il entre seul dans le cabinet :

«  Docteur, je vais très bien. La colère est passée. Les gros mots, c’est passé. Les vilains gestes, c’est passé. »

Tu es heureux ?

« Oui »

Tu t’ennuies moins ?

« C’était avant. Maintenant, je m’occupe, je fais du vélo, de l’ordinateur. Je vais faire un stage de cuisine. Je sais éplucher une courge, la faire cuire, faire les gâteaux au chocolat. »

La maman dit : « Il a fait le plus grand pas depuis qu’on vient. Il ne se met plus en colère. Il est plus serein, beaucoup moins fatigué, il prépare son sac quand il part. il dort bien. Il est joyeux. Il se débrouille dans les transports en commun, c’est parfait, il mémorise les lignes, les horaires. Ce n’est plus le même. La maîtresse le trouve beaucoup plus posé, il va jusqu’au bout de ce qu’il fait. »

Le conseiller sport et handicap a dit : « Il y a 4 ans, je n’aurais pas pensé que l’intégration ordinaire était jouable. » Il va le prendre pour un DVD pour montrer l’intégration sportive.

Il reprendra Lanthanum oxydatum 15000 , donné en réserve, le 6 février, efficacement, parce que plus fatigué, plus énervé, provocateur.

Le 31/03/11

Il me dit en entrant : « J’ai fait mon stage, j’ai réussi ».

Un autre stage est prévu. La mère rentre ensuite : « Il est heureux ; sur le comportement, je n’ai que des compliments. La personne qui l’encadrait au stage ne m’a dit que des choses positives, sur le rythme, la précision, la qualité de son travail ; c’est bien fait, précis. »

Un étudiant venu aider à l’encadrement a dit : « Il est génial votre fils, calme, posé, participant. »

Il a téléphoné à son frère : « J’ai réussi mon stage. » Alors son frère est venu le féliciter, il l’a trouvé grandi.

Un commerçant m’a dit : « Mais il se tient plus droit qu’avant ».

Il range sa chambre, il fait son lit, il aère, il trie ses vêtements, il veut refaire sa tapisserie. 

Pendant ce temps, Benjamin  m’écrit : JE VOU ZAIME DOCTRE. JE SUIS BEAU ?

La maman dit : « il a mis son beau tee-shirt en disant : « est-ce que le Docteur va me trouver beau ? »

Benjamin me dit : « Tu as entendu sur le Japon ? C'est monstrueux. »

La maman dit : « Il a voté. Il a demandé des explications sur tous les candidats, il a dit : le Front National, c’est nul, il refuse les mosquées. »
C’est vous qui l’avez induit par vos propres positions ?

« Non, parce que je ne sais qu’en penser ; il a voulu que je lui lise deux fois tous les programmes. Il a choisi celui qui s’engageait pour les handicapés. Avant, il s’intéressait à travers ce que nous disions. Là, il a fait son choix personnel. Je suis très fière de lui. »

Et la lecture ?

« Il n’a pas d’attrait pour les livres, mais tout à l’heure, il a dit : « maman, ne sonne pas, il y a marqué : entrez sans sonner. La maîtresse dit : il a un rythme de travail, c’est soigné, précis, il ne va plus taquiner les autres, perturber la classe. Il adore partir sans moi. Il a acquis la notion du temps et prend son bus à l’heure. Il veut être à l’heure. Il range de façon plus sensée. »

Je remarque qu’aujourd’hui, il a moins touché les objets sur mon bureau, il n’a pas démonté les stylos.

                                                                                      trisomie

                                                                                                                            Merci Jan Sholten

Photo: Wikimedia Commons
Drumastle Mill old grindstones; Roger Griffith
Artlibre: Down syndrom illustration

 

 

Catégories: Remèdes
Mots clés: trisomie partielle, colère, dictatorial, fatigue, cryptorchidie, apnée, allergies
Remèdes: Lanthanum oxydatum

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.