2010 Juillet/Août

Jouer en sécurité – un cas de Lac Delphinum

de Judy Erasmuson

D., une adorable fillette de huit ans, s’était présentée l’année dernière à ma consultation avec toute une liste de problèmes dont le plus important était une anxiété profonde s’accompagnant d’un sentiment aigu de ne pas être en sécurité lorsque sa mère n’était pas près d’elle, soit à l’école, soit à la maison. Elle disait souvent: "tu me manques, maman" et demeurait inconsolable. Elle ne pouvait pas s’endormir sans la présence de sa mère et se réveillait souvent en l’appelant. Rêveuse, attentionnée et sensible, elle aimait aider sa mère, s’attristait devant les souffrances d’autrui et était passionnée par les animaux, au point de donner des noms à ‘ses’ escargots et insectes, et d’être préoccupée par la mort de mouches.

Douce et timide de nature, D. était extrêmement joueuse lorsqu’elle était reposée et heureuse. Un vrai poisson, elle était toujours la dernière à sortir de l’eau mais n’était intéressée par aucun autre sport.

La liste de ses symptômes physiques était longue. D. se rongeait les ongles, suçait ses doigts (même in-utero), éprouvait des ‘impatiences’ dans les jambes, avait des douleurs de croissances, maux de ventre, maux de tête, puberté précoce, vaginite avec leucorrhée, bourdonnement de l’oreille gauche, dents crénelées, hyperplasie gingivale, aphtes buccaux, des cernes prononcés quand elle avait peu dormi et un goût développé pour les fruits.

Intéressant à noter: elle était, tout comme sa mère, sensible au monde de ‘l’au-delà’.

Bébé, elle avait eu des difficultés à boire au sein (lait peu abondant) et avait été extrêmement constipée.

La grossesse avait été très stressante pour la mère à cause de tensions dans le couple et une peur importante de l’accouchement à venir, en particulier des douleurs associées aux contractions.

Le but principal, dans la prescription d’un remède, était d’aider D. à se sentir suffisamment en sécurité pour qu’elle puisse dormir seule et pour qu’elle devienne confiante dans le monde en général et à l’école en particulier. Ni elle, ni sa mère ne pouvaient expliquer de manière précise ce qui l’effrayait tant, mis à part qu’elle se sentait seule sans sa mère et s’inquiétait qu’elle ou sa mère tombe malade ou que son frère ait un accident

Prescription précédentes: Medorrhinum, Carcinosin, Lac Maternum, Natrum muriaticum et Opium n’apportèrent aucune amélioration. Calcarea carbonica, par contre, en offrit quelques unes; parmi elles, le plus beau dessin que je n’aie jamais reçu. La répétition du remède, cependant, ne produisit aucun résultat.

Elle avait reçu d’un autre collègue, Silica, Carcinosin, MenzB et Syphilinum. Sa mère lui avait donné Pulsatilla.

La clé du remède allait m’être donnée lors d’un suivi de consultation. D. insistait sur le fait que le ‘mouvement’, et non le bruit, de pas sur le plancher l’empêchait de dormir et que le ronron du frigidaire la dérangeait.

                        common dolphin

Prescription: Lac delphinum 1M
Lac delphinum est le seul remède dans mon vieux CARA programme dans la rubrique: ILLUSION QU’IL N’EST PAS EN SECURITE. Comme c’est un Lac et qu’il y avait peu de doute pour moi qu’elle ait besoin d’un remède de ce groupe, je poursuivis mon investigation et voilà… tout était là: la sensibilité aux vibrations et aux mouvements; les problèmes d’insécurité, de nourriture et d’attachement émotionnel; l’amour de l’eau et des animaux; extrêmement joueur quand heureux; anxieux pour le bien-être de sa famille; clairvoyance, etc…

Suivi  

Plusieurs mois de suivi et D. est maintenant une fillette heureuse et détendue, bien dans sa peau et pleine d’énergie, qui va se coucher seule et dort sans interruption. Elle est joyeuse, facétieuse et pleine d’humour. Les maux de tête, les ongles rongés et la vaginite ont disparus.

Suce-t-elle encore ses doigts? Oui, mais seulement quand elle s’allonge pour se reposer ou quand elle est bouleversée. Donc bien peu, en comparaison. 

 

 

Catégories: Général
Mots clés: Manque de sécurité, amour de l’eau, amour des animaux, sensible aux vibrations et mouvements, anxiété pour la famille
Remèdes: Lac delphininum

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.