2010 Septembre

La rubrique de Jan: Professeur de Médecine Complémentaire?

de Jan Scholten

Une interview avec Edzard Ernst a été publiée dans le journal allemand Homoeopatische Nachrichten. Ernst est le premier professeur de Médecine Complémentaire en Grande Bretagne, à l’université d’Exeter.

Dans cette interview, étonnamment révélatrice, Ernst déclare: « Je n’ai fini aucun de mes cours sur l’homéopathie. » N’est ce pas incroyable? Imaginez un professeur de physique n’ayant jamais fini ses études; il serait impossible pour lui d’être élu à un poste aussi important. Dans le domaine de la physique ou autres sciences, l’ordre qui les représente décide de qui peut s’inscrire sur son registre. Les physiciens, en général, savent choisir parmi eux la personne la plus compétente pour les représenter.
Dans le domaine de l’homéopathie, par contre, ce ne sont pas les homéopathes qui décident de leur représentativité mais ce sont leurs détracteurs. Il est évident qu’ils n’apprécient guère cette tâche, mais ayant à le faire, ils élisent quelqu’un qui est opposé à la pratique de l’homéopathie et, qui plus est, qui a peu de connaissances sur le sujet.

Ernst ajoute qu’il ne voit pas de problèmes fondamentaux avec les études en double aveugle pour les méthodes individualisées, ce qui démontre encore mieux qu’il ne comprend pas les bases sur lesquelles l’homéopathie repose. Ce manque de connaissance ne semble pas lui poser problème non plus.

Le problème, bien sûr, est que les homéopathes ne sont pas maîtres d’eux-mêmes dans les facultés : ce ne sont pas eux qui décident.Je n’ai pas l’impression que cette situation changera aisément. Alors, continuons notre cheminement, faisons ce que nous savons faire le mieux: l’homéopathie. 

Extrait de l’interview publiée dans American Journal of Medicine:

« L’homéopathie est parmi les pires exemples de médecine basée sur la foi… Ces axiomes [homéopathiques] ne sont pas seulement différents mais aussi directement opposés à certaines évidences scientifiques. Si ce que l’homéopathie affirme est vrai, alors beaucoup de nos connaissances en physique, chimie et pharmacologie doivent être fausses… De ce fait, avoir l’esprit ouvert à l’homéopathie ou à d’autres formes aussi invraisemblables de médecine alternative n’est pas une option raisonnable. Nous pensons que croire en l’homéopathie excède la tolérance d’un esprit ouvert. Nous devons partir du postulat que l’homéopathie n’est pas efficace et que toute évidence abondant dans son sens est soit le reflet d’un parti pris de publication, soit le résultat d’un protocole défectueux, jusqu’à preuve du contraire… Nous nous demandons s’il existe une évidence qui pourrait dissuader les docteurs homéopathes de leurs illusions et nous les mettons au défi de concevoir une étude à la méthodologie rigoureuse, qui, si elle est négative, devrait les persuader de fermer boutique… L’homéopathie est basée sur un concept absurde qui nie les progrès faits en physique et en chimie… Après plus de 200 ans, nous attendons toujours que les hérésies homéopathiques soient reconnues vraies… Le vrai sceptique est donc fier de son étroitesse d’esprit lorsqu’il est mis devant ces absurdes déclarations qui contredisent les lois de la thermodynamique ou nient les progrès de la physique, la chimie, la physiologie et la médecine. »   

 

Baum M, Ernst E (November 2009). "Should we maintain an open mind about homeopathy?" Am. J. Med. 122 (11): 973–4.

 

Catégories: Colonnes
Mots clés: column
Remèdes:

partager avec un ami
Jot cannot load because the snippet code version (1.1.4) isn't the same as the snippet included files version (1.1.5). Possible cause is that you updated the jot files in the modx directory but didn't update the snippet code from the manager. The content for the updated snippet code can be found in jot.snippet.txt