2010 Septembre

Gymnocladus canadensis: trop fatiguée pour supporter sa tête

de Maarten van de Meer

Une femme de soixante dix ans me consulte pour des problèmes rénaux. Ses uretères sont bloqués par des adhérences, suite à des infections répétées. Sept ans auparavant, deux cathéters ont été mis en place; elle est sous traitement d’antibiotiques en permanence et deux fois par an, les cathéters doivent être remplacés et les uretères nettoyés. La douleur est constante et sévère.

Ce problème a été traité avec Equisetum 12C: cette dilution a été prescrite car c’était la seule disponible. Le remède semble être efficace: la douleur a diminué, les antibiotiques ont pu être arrêtés, les adhérences se sont partiellement résorbées et les cathéters ne sont changés qu’une fois par an, à titre de précaution. La cystite, par contre, reste un problème et est partiellement soulagée par d’autres remèdes: Sarsaparilla, Cantharis, Terbentina, Solidago, Senecio et Berberis. Uva ursi a été prescrit en teinture et des doses répétées d’Equisetum ont été suffisantes pour contrôler la situation. Malgré tout, une à deux fois par an, un traitement antibiotique est encore nécessaire.tired woman

Son mari est mort il y vingt ans. Elle vit seule, dans un appartement au-dessus de son magasin, qui est florissant. L’année dernière, elle a fait un infarctus. Lorsque la femme de ménage vient travailler, elle aime l’aider dans ses tâches mais la plupart du temps, elle reste assise car elle est très fatiguée. La douleur est variable, il y a des jours avec et des jours sans. Les troubles cardiaques, pour lesquels elle prend Nitrobat, ont réapparu à cause de problèmes de santé extrêmement graves chez ses petits-enfants, ce qui la rend très anxieuse. Elle a les nerfs à fleur de peau. D’un côté, elle pense qu’elle doit faire tout ce qu’elle peut pour eux, d’un l’autre côté, elle est si fatiguée qu’elle ne veut rien faire d’autre que s’allonger sur le canapé. Soupirant, elle me dit que le courage lui manque face à la journée à venir et que les petits plaisirs ordinaires de la vie ont disparu. Elle ne sait pas si elle sera assez forte pour faire ce qu’il y a à faire chaque jour; chaque matin, elle commence sa journée en faisant ce qu’elle peut mais trouve rapidement que c’est au-dessus de ses forces et qu’elle a besoin de s’allonger. Pourtant, de temps à autre, elle se sent pleine d’enthousiasme et d’énergie pour vaquer à ses occupations. Elle ne veut pas parler des craintes et de sa situation avec ses enfants; elle ne veut pas être une cause de soucis pour eux. Elle parle en soupirant, sa tête posée dans ses mains, les coudes sur la table. Elle paraît frêle, fragile, comme un petit oiseau. Elle se sent fatiguée « jusqu’aux os », mains et pieds inclus. Elle soutient souvent sa tête à cause de douleurs cervicales. Après plusieurs années d’indécision et seulement parce qu’elle ne peut plus faire face, elle a finalement décidé de déménager dans un appartement plus petit.

Analyse

Son attitude et la situation de ces dernières années correspondent bien aux Fabaceae: l’épuisement, la volonté de continuer malgré tout, le manque de joie et le fait qu’elle répugne à demander de l’aide, préférant gérer sa situation par elle-même. Elle trouve simplement logique d’être indépendante financièrement et émotionnellement, et d’organiser sa propre vie. Elle ne pense même pas à accepter les limitations imposées par la vieillesse. Les doutes sur les décisions à prendre, constamment commencer et arrêter, les différents problèmes de santé, tout cela correspond à étape 5. L’épuisement et le besoin de tenir sa tête avec ses mains correspondent à Gymnocladus.

Prescription: Gymnocladus canadensis 200K, une dose.

Suivi

Son énergie et sa sensation de bien-être s’améliorent remarquablement. Elle organise son déménagement sans problèmes et ne se plaint plus d’être fatiguée. Les infections urinaires diminuent et je ne la revois pas pendant quatre ans. Elle revient pour un problème d’arthrose. Entre temps, je vois ses petits-enfants en consultation qui me donnent des nouvelles positives d’elle. L’arthrose semble être liée aux infections et répond bien avec Pyrogenium. Les problèmes urinaires et rénaux sont sous contrôle, comme avant, avec Equisetium.     

Catégories: Cas
Mots clés: épuisement, nervosité, manque de joie, indépendance
Remèdes: Gymnocladus canadensis

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.