2011 Mars

Facilement excitée: Collinsonia canadensis

de Ramon Frendo

A. est professeur de mathématiques, mariée, a eu un enfant en 2004. Deuxième grossesse en 2008, ce jour, 6ème mois de grossesse. La première grossesse s’est bien déroulée, sauf crise hémorroïdaire gênante pendant la quasi totalité de la grossesse. L’accouchement, assez long, a été bon.

« Toujours facilement excitée, je suis ennuyée, pendant cette 2ème grossesse, par  nausées, vomissements, hémorroïdes, rhinite allergique, éruptions de boutons sur le visage, parfois un état grippal de 2 à 3 jours, puis assez souvent de la fièvre. »

Pendant l’entretien, elle parle vite, gesticule, s’agite, s’excite.

« Pour le décès de ma grand-mère, je me suis effondrée (pleure, sanglots, du mal à parler). »

Elle a des difficultés avec les élèves qui sont extrêmement agités.

« Hier, j’ai tiré les cheveux à un élève et nous n’avons pas le droit. Comme un inspecteur nous surveille, ça me fait peur. Pourtant, je suis dans la fonction publique, je ne risque rien, mais il me fait peur. Je suis fatiguée dès le lever, et je peux facilement vomir et avoir la diarrhée. »

Rhinite allergique avec obstruction nasale et écoulement. Irritation nasale. Raclement de la gorge. Se sent toute prise. Transpiration +++, surtout après excitation.

« Avant les règles, je suis toujours excitée et après je transpire. Si je ne vois pas ma fille, que je pense à quelque chose qui lui serait arrivé, j’ai une sensation de panique. »

collinsonia canadensisRF : il lui serait arrivé quoi?

A : « si je ne la vois pas dans un magasin, j’ai très peur et j’ai du mal à garder mon sang froid. »

RF : très peur? de quoi?

A : « du kidnapping. Je transpire et je panique. La petite que j’ai attrapée par les cheveux l’a dit à sa mère qui m’a incendiée et insultée. »

RF : comment se passe la grossesse?

A : « sensation de pesanteur, avec fatigue. Eczéma au menton. Poussées hémorroïdaires +++. Je rêve que ma fille tombe d’un mur, tombe d’une chaise. Rêve que le médecin m’appelle. Il me dit que ma mère a avalé du mauvais côté et est décédée. Je hurlais dans le rêve. »

RF : questions sur les rêves.

Réponses :

1 : « oppression, quand ma fille tombe et j’ai toujours peur qu’il lui arrive quelque chose »

2 : « ma mère morte, j’étais terrifiée, je tremblais. »

« Ma tête fonctionne super vite. »

Prescription : Collinsonia 9 CH, 30 CH, 1000 K.

Suivi sur 6 mois :

-          amélioration gastro intestinale : disparition des nausées et diarrhées

-          amélioration de la congestion portale : plus de problèmes d’hémorroïdes

-          amélioration des céphalées, diminution de la sensation de chaleur

-          beaucoup mieux psychiquement

-          baisse de l’excitabilité

« J’ai senti un regain d’énergie, une amélioration du sommeil. La grossesse se passe bien. » Elle envisage d’allaiter, ce qui n’a pas été fait la première fois.

Revue un an et deux ans après
:
L’évolution est bonne. Amélioration sur le plan physique, au niveau digestif, transit normal, pas de récidive d’hémorroïdes. De même les céphalées ont totalement disparu. Sur le plan psychique, plus posée, plus calme, prend le temps de faire les choses.
Le calme, c’est l’autre versant de l’excitation, de l’excitabilité, avec chaleur et sueur, où se nouait tout le problème.

Elle a repris elle-même le remède 3 fois en 2 ans, en 9CH, pour des débuts de céphalées avec troubles digestifs. Nouvelle prescription en juin 2010 : Collinsonia1000K.

Etude du cas 

-          infection ORL

-          pharyngite

-          rhume des foins

-          rhinite allergique

-          nausées, vomissements, hémorroïdes

-          insuffisance veineuse membres inférieurs

-          diarrhées

-          éruptions menton, nez – eczéma

-          excitation est le mot le plus fréquent, il évoque la sensibilité

-          excitation +++

-          volubilité

-          va vite, veut finir avant d’avoir commencé

-          peur des reptiles

-          surexcitée au retour de la danse

-          chatouilleuse

-          excitation avant les règles

-          céphalées, chaleur à la tête

-          rires excessifs

-          tressautements dans les jambes et les membres

-          trac avant les examens

-          fièvre à répétition

-          sursaute au moindre bruit

-          améliorée par les éliminations : règles, diarrhées, vomissements

-          mouvements incessants des membres inférieurs

-          cris en dormant

-          claustrophobie

-          se sent souvent enfermée et coincée

-          pendant la fièvre, sensation de tête énorme et d’un morceau de bras énorme, puis sensation de langue énorme

-          loquacité – difficulté à s’arrêter de parler

-          précipitée, se cogne partout

-          le temps semble passer trop rapidement

-          se sent coincée

-          crises hémorroïdaires, nausées, vomissements

-          insuffisance veineuse portale : hémorroïdes, jambes lourdes, congestionnées

-          état grippal à répétition

-          transpiration +++ surtout après être excitée

-          peur panique quand elle ne voit pas sa fille

-          une femme l’a incendiée et insultée

-          oppression, tremblements, terrifié.

Choix du remède

Quatre choses sont importantes pour reconnaître les remèdes :

1 : la sensation vitale; le règne et la famille
2 : le miasme en 3 points :

     -    l’intensité de l’obscurité (perte de lumière)
     -    le rythme : progressif, alternatif, soudain
     -    la profondeur du désespoir : mouvement constructif, lutte destructive, exclusion

3 : la matière médicale
4 : le désir de l’ego confirme le remède

1-   la sensation vitale

Excitation, précipitée : tout tourne autour de l’excitation à sensibilité, végétal

-          excitée après la danse

-          excitée avant les règles

-          avec chaleur à la tête et sueurs

-          transpiration +++ après avoir été excitée

-          oppression, tremblements

-          excitation + transpiration aggravées par les règles + être terrifiée par quelque chose d’horrible à Lamiacées

Comparaisons sur excitation.

Quatre familles sont à évoquer :

-          Lamiacées

-          Rubiacées

-          Papavéracées

-          Renonculacées

Les rubiacées avec China, Coffea, Ipeca : il s’agit d’une surexcitation avec beaucoup de désirs et beaucoup d’idées. Afflux d’idées qui ont la caractéristique d’être non pas successives mais simultanées = toutes en même temps et les désirs sont multiples, alcool, tabac, drogue, sexe. Avec en égolyse, perte des pensées, évanouissement de la pensée, vide. Et, en égotrophie, projets multiples, plein d’idées, des châteaux en Espagne, insomnie.

Dans les lamiacées, c’est une excitation agréable ou fébrile ou suite de trahison lorsque l’excitation est vécue comme destructrice, dans Origanum majorana.

En égolyse, manque d’excitabilité suite amour déçu, déception, tromperie. Attention : le scénario que j’ai donné est mal situé. Il faut le replacer dans le contexte de l’égolyse. Une trahison à soit absence d’excitation, soit excitation destructrice.

En égotrophie, l’excitation à sueurs à action. La caractéristique de l’excitabilité dans les lamiacées, c’est de les pousser à l’action. Excitation à action avec sueurs qui donne l’image d’agir dans l’effort et la gaieté.

Dans les papavéracées, l’excitation est possible, mais l’excitation est ici une réaction à la douleur intense inhérente au choc et à la peur. Nous trouvons de l’excitation dans : Morphinum, Morphinum sulf, Opium, Succinum, Chelidonium, Sanguinaria. Les papavéracées : choc intense suite d’une scène horrible. Horreur à effroi à choc, peur.

En égolyse : défaillance, coma, perte de connaissance, la mort possible, inerte.

En égotrophie : rage – précipité – action – dans l’excitation réactionnelle.

La caractéristique, dans les papavéracées (famille opium et morphine), c’est que les réactions ont pour objectif de faire disparaître la douleur soit par l’évanouissement, le coma (Opium, Morphinum), soit par l’hyperaction, rapide, pressé, agité, dans la rage, avec force et mouvement, violence dans l’action. Les douleurs ne sont plus perceptibles.

Les renonculacées (famille Pulsatilla) : irritabilité et excitation nerveuse sous une apparence douce (refoulement).

Dans notre cas, il s’agit bien de la famille lamiacées : excitation, sueurs, action.

Avec la sensation vitale, nous retrouvons le règne végétal et la famille lamiacées.

2-   le miasme

C’est la manière de vivre la sensation :

-          l’intensité (à perte de la lumière)

-          le rythme

-          la profondeur à le niveau du désespoir

Par exemple : miasme psore aiguë : soit il perd la lumière soudainement à panique, soit il retrouve la paix et la lumière très vite.

Donc, l’intensité : soudain, d’un seul coup, ne dure pas.

Le rythme : très rapide.

La profondeur : le désespoir ne dure pas.

Dans notre cas, lamiacées, quels sont les éléments du miasme?

L’excitation avec sueur et action caractérise la sensation des lamiacées.

-          fièvre à répétition

-          améliorée par les éliminations (règles, diarrhées)

-          se sent souvent enfermée et coincée

-          précipitée, se cogne partout, coincée

-          état grippal à répétition.

Les caractéristiques du miasme malaria : menace aiguë, intermittente, entre les accès aigus, une sensation fixe, sous jacente, d’être déficient.

Les mots : embourbé – coincé – dépendant – peut s’enfoncer dans un marécage.

Miasme malaria : c’est toujours psoro malaria.

Sankaran donne : coincé dans une situation où il n’y a ni plaisir, ni passion et se sent persécuté et attaqué en même temps.

3-   la matière médicale

La moindre émotion ou surexcitation aggrave les symptômes (keynotes de Allen).

Sankaran relate une citation faite par Tyler de l’expérimentation de Collinsonia canadensis (Allen) qui est une sensation d’excitation que les nerfs transmettent immédiatement vers les organes périphériques. Sensation agréable qui pousse à agir.

Radar :

-          excitation

-          aggravé par l’excitation

-          illusion que ses jambes ne lui appartiennent pas

-          irrésolution

-          maniéré pour parler

-          troubles suite d’excitation émotionnelle

-          sensation d’augmentation du volume de la tête avec beaucoup de céphalées

-          et l’augmentation du volume de la tête est aggravée en mettant des bottes

-          sensation de gonflement de la tête

-          coloration rouge du visage

-          nausées, vomissements

-          constipation ou diarrhées, hémorroïdes

-          importance des sensations gastro digestives, congestion portale

-          insuffisance veineuse des membres inférieurs

-          au niveau général : sensation de constriction, sensation de gonflement

-          remède de traumatisme physique – opération portant sur les opérations du rectum

-          cancer du rectum.

Le plus caractéristique :
-          l’augmentation du volume de la tête (retrouvée dans l’observation) et plus encore cette augmentation du volume en mettant des bottes. Collinsonia, en mettant des chaussures, sa tête augmente de volume. Symptôme étrange, bizarre, curieux!!!

4: Le désir de l’ego
Pour rechercher le désir de l’ego, étudier la perte et la fonction de l’organe. A quoi sert la tête? L’intelligence. Une grosse tête, c’est quelqu’un qui sait beaucoup de choses. Les jambes servent à marcher, à se déplacer. Et, justement, nous avons un autre symptôme bizarre et étrange : sensation que ses jambes ne lui appartiennent pas. C’est comme s’il marchait avec des jambes qui ne sont pas à lui.
Quels sont les symptômes de la tête et ceux des jambes?

Tête :

-          agitation

-          délire

-          exaltation

-          excitation

-          paroles insensées avec les yeux ouverts

-          irrésolution

-          paroles maniérées

-          trouble suite excitation émotionnelle

-          sensation que la tête augmente de volume

-          sensation aggravée en mettant des bottes

-          beaucoup de douleurs

Pensées à exaltation, excitation à délire à sensation tête augmentant de volume à paroles insensées, maniérées. Donc, c’est l’augmentation du volume : tête, pensées, paroles, c’est délirant, insensé.

Ego : pensées, paroles, marche, guidée à coincée.

Photo: Wikimedia Commons
Collinsonia canadensis (stone root) - sprout from rhizome

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories: Cas
Mots clés: facilement excitée, nausées, vomissements, hémorroïdes, loquacité, peur panique
Remèdes: Collinsonia canadensis

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.