2010 Novembre

Californium nitricum: j'ai la sensation d'être comme une bombe à fragmentation

de Resie Moonen

La patiente est une femme née en 1959. « Je me sens coincée dans ma vie. Mon fils a été diagnostiqué avec TDA et depuis, j’ai lu tout ce qui m’est tombé sous la main sur le sujet. Je me reconnais dans la description des symptômes de TDAH. Je me laisse envahir et j’emmagasine trop. Je suis super sensible aux stimuli extérieurs et j’entends, je vois et je sens d’une manière trop aigüe. Je ressens l’énergie des autres. Je me laisse aller dans les autres et, après, trop de choses m’envahissent. S’il y a trop de monde ou trop d’agitation, je ressens tout ça, et je me perds dans mon chaos intérieur; je deviens distraite et c’est alors que je dois m’éloigner de tout. Si ça devient trop pour moi, j’essaie de me restructurer mais je n’y arrive pas. »

« D’un côté, je suis très impulsive; je peux être très enthousiaste, comme un poulet sans tête. D’un autre côté, je n’ai aucune envie. C’est un trouble de l’humeur: soit je suis pleine d’énergie, soit je suis complètement à plat. Le psychiatre m’a dit que je souffrais de TDAH et je me reconnais tout à fait dans ce diagnostic. »

« C’est comme si je n’avais aucun moyen de filtrer l’extérieur. Je déteste la psycho-pharmacie. J’ai pris de la  Ritaline  quelquefois mais je suis devenue un zombie; tout était terne, comme si ma tête était pleine de brouillard. Je n’arrivais plus à penser, j’étais lente et sans envie. C’était comme être dans une rue étroite sans couleurs; c’était horrible comme état. C’est triste tous ces enfants qui ont à prendre ce médicament et qui ne peuvent pas expliquer ce qu’ils ressentent. »

Elle est infirmière psychiatrique dans le service d’intervention d’urgence. C’est un travail très exigeant, demandant beaucoup de recherches et avec beaucoup de nouveaux protocoles à mettre en place. Au travail, elle s’est souvent sentie dans une position d’infériorité, mais elle a littéralement fait exploser les barrières, même lorsqu’elle était enceinte. Au retour de son congé de maternité, elle dû s’arrêter de travailler pour cause de burnout (syndrome d’épuisement professionnel). Elle est maintenant chez elle en congé maladie. Elle aime danser et allège ses tensions de cette manière.

fragmentation grenade« Pratiquer le yoga m’aide à être plus en contact avec moi-même mais ce n’est pas vraiment mon truc. Je suis une personne animée, sociable, créative et qui aime bouger. » Pendant qu’elle parle, ses bras s’agitent dans tous les sens et séparément. Je lui demande de refaire ces mouvements et elle me dit: « C’est mon essence: il y a un centre mais il explose comme une bombe à fragmentation ou comme un feu d’artifice, éclaté. Je veux trouver une place pour moi-même où je me sente bien et laissez aller ce sentiment que même si je fais de mon mieux, je me sens coupable si ça ne marche pas. Je cherche toujours la cause de cet échec en moi-même, portant toute la responsabilité sur mes épaules. J’ai poursuivi un combat que je ne peux pas gagner, j’ai essayé d’être différente de ce que je suis et ça m’a rendue extrêmement malheureuse. »

« Parfois, il y a en moi une tranquillité et ça aussi, c’est moi. C’est un endroit tranquille, une base, un petit nid. C’est là que je dois regarder, c’est là que tout commence et que tout finit. J’ai toujours travaillé dur. »

Physique:

Dort mal, sommeil léger, réveillée entre 2 heures et 4 heures du matin. « Même quand je dors, tout m’envahit. » Au réveil, tension musculaire.

Sacro-iliaque raide au réveil; engourdissement des bras la nuit; sensation de faiblesse dans le bras gauche.

Ménopause: règles irrégulières, bouffées de chaleur, douleurs articulaires.

Prescription: Californium nitricum 200C, une fois toutes les deux semaines.

Suivi:

Deux mois plus tard: « Beaucoup de choses ont changé! Je me sens plus tranquille. Pour la première fois, je prends du bon temps. Je suis beaucoup plus à l’aise avec moi-même. Avant, j’avais toujours l’impression que je n’étais jamais assez bien. Maintenant, je suis pleine d’entrain, de couleurs et sage. Je peux maintenant me dire « cette personne  c’est moi! » et en être contente. Je me sens plus au cœur de moi-même et ça me procure du plaisir. »

Pouvez-vous préciser ce « cœur »?

« C’est comme une sphère douce et fluide qui reste entière. Elle contient tout mais elle est d’une seule pièce! Mon flot intérieur est plus fort et moins chaotique. »

Je continue avec Californium nitricum, une fois toutes les deux semaines.

Quatre mois et demi plus tard: « Tout va bien, je m’enflamme moins facilement. Je ne m’éparpille plus aussi souvent, je suis moins fragmentée, moins chaotique, sautant d’une chose à l’autre. Je me sens en paix avec moi-même. Mon cœur est protégé, il bouge mais il a comme un film protecteur autour de lui, ce qui fait que mon énergie ne se disperse pas dans tous les sens. Les changements sont intenses. J’ai toujours été en lutte avec moi-même; faire des mauvais choix m’excitait. Maintenant, j’agis différemment, je suis plus centrée sur mon travail. A la maison aussi, c’est plus paisible et, pour la première fois, j’y prends plaisir. Cette atmosphère paisible est tellement importante pour les enfants. J’ai moins de problèmes physiques; mes articulations me font moins mal et mon cœur est tranquille. »

Un an plus tard: «Je me sens complètement centrée, stable, solide. Je gère mon énergie beaucoup mieux, la conservant, ce qui en retour me donne encore plus d’énergie. Avant, je me perdais dans les choses, m’engageant trop intensément en elles. Maintenant, je suis bien présente, complètement présente, même s’il y a beaucoup d’activité autour de moi, et ça, c’est un progrès énorme pour moi. Je suis aussi plus présente pour les enfants et c’est bien pour eux. Je n’ai plus de problèmes de ménopause; plus de bouffées de chaleur, mon humeur est stable, je me sens bien équilibrée. Mes règles sont devenues très irrégulières, mais ça ne me pose pas de problèmes. Mes muscles qui étaient si plein de crampes, sont moins tendus et ne me font plus mal. Je n’ai plus d’arythmie. Je travaille deux jours par semaine dans un centre de relaxation et je donne des massages. J’aimerais faire ça plus souvent. J’aime le contact avec les gens et je commence à croire que je suis douée pour ça.

Deux ans plus tard: Elle se sent bien, centrée, bonne énergie, règles régulières, aucun problème. Les articulations ne font plus mal, le cœur est régulier, le sommeil bon. « Je ne me sens plus éparpillée, ça ne m’arrivera plus. Mon énergie est bonne, je suis occupée à développer mon travail et je me sens confiante. C’est comme si le remède avait réveillé la mémoire de quelque chose de bon. »

Je lui demande quel est le niveau de sa qualité de vie. « Je dirais 85%. Je pense que c’est plus haut mais je ne le dis pas, au cas où! » Je lui propose de prendre Californium nitricum lorsque le besoin s’en fera sentir.

Californium nitricum

Actinides:

-         tous sont radioactifs

-         les éléments se séparent lorsqu’ils sont bombardés et forment alors de nouveaux éléments

-         caractéristiques: sensible, intenses sensations

Etape 12:

-         hyperactif, dépasse, exagère

-         tout et tous sont contre moi, un ennemi invisible

-         se désuni; « J’ai tout perdu dans ma vie à cause de mon chaos intérieur. »

-         miasme cancéreux: pas de limites, perte de soi, responsabilité, travail trop exigeant

Nitricum:

-         les composés avec nitricum sont explosifs!

-         expansion, ouverture, extraversion, confiance en soi, enthousiasme

-         faisant de leur mieux mais ne sont pas remarqués

-         explosif, féroce, besoin d’espace, partant dans tous les sens

-         problèmes à éprouver du plaisir

-         étape 15

-         destruction, désunion

Nitricum selon Mahesh Ghandi

-         gaz: diffus, non concentré

-         partout

-         aime les espaces ouverts, la nature, la liberté, aversion aux restrictions (processus de la naissance)

-         sensation d’exploser

-         le potentiel de violence est très présent dans l’azote – il peut exploser à tout moment   

Photo: Wikimedia Commons
English defensive fragmentation grenade; historicair

Catégories: Cas
Mots clés: TDA/TDAH, hypersensible, chaos, explosion, comme une bombe, se battre contre un ennemi invisible
Remèdes: Californium nitricum

partager avec un ami

Posts: 1
Comment
californium nitricum en 200k
Reply #1 on : Fri August 19, 2011, 08:10:19
trouverais je ce medicament dans une pharmacie en france ? je vous remercie pour votre réponse à bientot

Will I be able to find this remedy in France? I thank you for your reply.
Last Edit: August 22, 2011, 15:31:25 by mache  

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.