2013 Décembre

Rêve éveillé: un cas d'Oxytocinum

de Alex Leupen

daydreamingJan vient pour une première consultation en 2011 pour une bronchite asthmatiforme, des problèmes de concentration en classe et des troubles du sommeil. Je vois un garçon de dix ans, gentil et calme. Selon sa mère, il a des problèmes de concentration depuis le CP, il est maintenant en CM1. « Rêvasse et prétend suivre les cours. »  Il est souvent réprimandé pour cela, ce qu’il trouve injuste.

Il a des bronchites asthmatiques et il utilise un inhalateur. Il tousse beaucoup, et sa respiration devient sifflante s’il va jouer chez des amis qui ont des chats.

Il se réveille deux fois par nuit, souvent à cause de cauchemars : il rêve qu’il est assassiné ou poursuivi par une immense araignée. Il a besoin d’une veilleuse car il ne supporte pas le noir. Les films d’horreur lui font peur.

Sa mère est tombée enceinte de lui après plusieurs fausses couches. Elle a eu quelques saignements pendant la grossesse. L’accouchement a été très difficile et a été déclenché avec du Syntocinon. Il est né avec le cordon autour du cou : l’étudiant en médecine présent a paniqué et l’obstétricien a pris le relais. Le score d’APGAR était de 9/10. Il a été nourri au biberon car sa mère était trop épuisée pour l’allaiter. Jan a eu sa première bronchite asthmatiforme à deux mois. Il a aussi eu de l’eczéma et de fréquentes otites. Petit, il dormait en position genupectorale (3). Il trouve que tout est ennuyeux à l’école sauf les cours de sport et de gymnastique.

Analyse
Un des aspects notables de ce cas est la position genupectorale de sommeil dans sa petite enfance, un symptôme clé de Medorrhinum

Première prescription : Medorrhinum 200K, 2 granules toutes les 2 semaines.

Suivi
Huit semaines plus tard, la toux est bien améliorée, mais le sommeil et les problèmes de concentration sont inchangés.

Analyse
Le début difficile attire mon attention : travail déclenché avec du Syntocinon, cordon ombilical autour du cou, panique, et mère trop épuisée pour allaiter.

Prescription : Oxytocinum 200K, 2 granules toutes les 2 semaines.

Suivi
Huit semaines après la première dose d’Oxytocinum, Jan s’est amélioré à tous les niveaux : ses problèmes de sommeil vont beaucoup mieux et il ne fait plus de cauchemars, sa concentration scolaire est meilleure et ses bronchites asthmatiformes ont disparues.

Photo: Wikimedia Commons
Phil Yound USA; Public domain

Catégories: Cas
Mots clés: bronchite, problèmes de concentration, fausse-couche, accouchement provoqué
Remèdes: Medorrhinum, Oxytocinum

partager avec un ami

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.