2011 Février

Au-delà de ses limites; un cas d'Améthyste

de Enna Stallinga

B. est une femme de 58 ans, sculpteur, qui vient en consultation pour des problèmes respiratoires : asthme, sinusite et pneumonies sévères, qui ont nécessité deux semaines d’hospitalisation, il y a quelques mois. Elle souffre de fatigue extrême, elle est anxieuse et a des crises de panique.

Antécédents : elle a eu des maladies sévères dans l’enfance : migraines, ulcères gastriques – à l’âge de dix ans! – bronchites, eczéma et lithiases biliaires à 20 ans. Elle a aussi souffert de névralgie faciale droite, de cystites et de pyélonéphrites. Dix ans auparavant, elle a fait une pneumonie dont elle a failli mourir ; elle était inconsciente à son arrivée à l’hôpital. Elle ne s’était pas rendu compte de la gravité de son état et ne s’était pas arrêtée à temps. Quelques années plus tard, elle s’est effondrée, en prise à des crises de panique, après avoir soutenu sa sœur d’une manière intense. Elle avait dépassé ses limites et en avait perdu le sommeil. Elle s’en remit lorsqu’elle retrouva la sécurité de sa propre maison.

Psychisme : elle est facilement submergée ; tout l’atteint. Elle est perfectionniste et a un grand besoin de contrôler. Elle a de l’initiative et est très engagée dans l’organisation de toutes sortes de projets et d’expositions. Elle a peur de la maladie et de la mort. Lorsqu’elle fut hospitalisée, dix ans plus tôt, elle eut très peur : « on perd sa confiance de base. » Elle a peur d’être dans des espaces étroits, de la foule, et de s’évanouir. Elle a peur d’avoir un accident et n’ose pas conduire la nuit : « j’ai vu tellement d’accidents. » Elle a peur de la folie et de soudainement ne plus exister. Elle a un tempérament inquiet, extrêmement prudent et elle travaille trop. Elle ne peut pas s’empêcher d’aider les autres ; « j’ai un lien très fort avec mes étudiants. » Elle peut parfois se mettre en colère.

Enfance : enfant, elle se sentait responsable de son frère et soutenait son père émotionnellement ; « je lui tenais la main. » Il lui téléphonait pour lui dire qu’il allait se suicider, ce qu’il ne faisait jamais. À huit ans, elle savait qu’elle voulait être sculpteur. À l’âge de dix huit ans, elle dut quitter la maison familiale. « J’idéalise l’amour, il ne devrait y avoir rien de plus grand. » À dix neuf ans, elle sombra dans la dépression et commença à « entendre des voix ».

Histoire familiale : ses parents ont été marqués par des expériences terribles pendant la guerre. Sa mère était imprudente durant cette période et passait son temps à aider tout le monde. Son père fut le témoin de beaucoup de morts et en réchappa lui-même de justesse plusieurs fois.

Physique : parfois, elle ne digère pas ce qu’elle mange ; elle vomit, a la diarrhée, son corps devient raide, elle a des crampes et se met à trembler. Elle doit se coucher pendant 24 heures, en attendant que ça passe. Elle a de l’eczéma et des crevasses entre les doigts.
Aversion : nourriture grasse.
Désir : aliments sucrés, paprika, pain, fromage
Aggravation : tomates, qui lui donnent des indigestions, et fruits. 

Analyse
Le thème des parents, qui a influencé toute sa jeunesse, est ici très lourd. Enfant, elle a eu des problèmes de santé très sérieux : ulcères gastriques à l’âge de 10 ans et lithiases biliaires à 20 ans! Adulte, elle a souvent été sérieusement malade ; pneumonie presque fatale. Elle dépasse ses limites à un point tel qu’elle ne se rend pas compte du sérieux de son état. Émotionnellement, elle est comme poussée à s’occuper de sa famille et de ses étudiants. Elle est très limitée par ses crises de panique.

Thèmes communs aux pierres : peu de sensations ; elle ne sent pas combien elle est fatiguée, par exemple. Difficultés à créer des limites saines ; elle aide les autres jusqu’à l’épuisement. Thèmes lourds ; physiquement et mentalement l’histoire familiale est lourde à porter. Personnalité radieuse. Recherche la perfection. Aide les autres ; enfant, elle aidait son père d’une manière extrême.

Thèmes des pierres dans ce cas : elle a pratiquement perdu le « sens » de son corps, ce qui l’amène à ignorer ses limites. Elle n’a pas conscience de ses propres besoins mais essaie, même jeune enfant, de combler ceux des gens de son entourage.

                              amethyst

Thèmes de l’améthyste : panique, peur de s’évanouir. Agitation (pas de limites, tout l’atteint) ; très concernée ; amélioration dans la sécurité du foyer ; peur des espaces étroits, de la foule+++, tremblements ; migraines ; problèmes respiratoires ; insomnie.

Thèmes de l’améthyste dans ce cas : panique, peur de s’évanouir, de quitter son corps ; insécurité à l’extérieur du foyer ; facilement submergée et se laisse envahir ; très attentive aux autres.

Prescription : Améthyste 30K

Suivi
Elle a une aggravation après la prise du médicament : plusieurs rêves de mort ; doit déménager ; maladie ; voyages. Elle tremble et des problèmes anciens reviennent à la surface. L’aggravation passée, elle se sent plus équilibrée et ose conduire la nuit. Elle est moins anxieuse dans des situations qui auparavant l’effrayaient. Son énergie est bonne, elle se sent bien toute la journée et n’est plus malade comme elle pouvait l’être avant.

En un an et demi, une amélioration remarquable, physique et morale, s’est effectuée, période pendant laquelle elle a reçu Améthyste en dosages ascendants, de 30K à 10 MK. Elle se sent bien physiquement et n’a plus de crises de panique. Elle a le sentiment qu’elle est finalement « de retour chez elle ». 

Photo: Wikimedia Commons
Amethyst1: Mineraliensammlung des Naturmuseums Senckenberg Amethyst; Eva Kröcher  

Catégories: Cas
Mots clés: pathologies infantiles sévères, ne connaît pas ses limites, problèmes respiratoires, insomnie, migraines, peur de la foule et de s'évanouir
Remèdes: Améthyste

partager avec un ami
lola.bertrami
Posts: 1
Comment
amesthyste
Reply #1 on : Sun November 10, 2013, 16:39:41
J ai recu amethyste en injection pendant 2 mois à raison d une piqure tous les 3 jours.Par un homéopathe bien connu ici : dominique Lacroix L effet a été spectaculaire, j avais des petits kystes benins aux 2 seins.Ce reméde devrait etre mieux connu. Lola

Envoyer un commentaire

  • Champs marqués avec un * sont obligatoires.